Collégiale Saint-Pierre de Douai

20.00

Catégorie :

La collégiale Saint-Pierre, la plus longue au nord de Paris avec 112 mètres, fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 21 février 19741. Ancienne église paroissiale érigée en collégiale sans doute en 1113 par le comte de Flandre Baudouin VII surnommé à la Hache, elle a sous sa juridiction l’ensemble des paroisses de la rive droite de la Scarpe. Jean Rayne, échevin de la ville en 1364 et victime d’une erreur judiciaire, fut enterré dans la chapelle Sainte-Croix par arrêt du conseil du Roi. Le clocher est rebâti de 1513 à 1687 en style gothique, puis classique ; son couronnement est refait en 1904-1905. Le vaste édifice actuel date de 1735-1750. L’église précédente, menaçant ruine, fut interdite au culte et démolie en 1734. La collégiale serait à l’origine une commande des membres du Parlement vers 1740 à l’initiative de son président M. Charles-Joseph de Pollinchove. L’église est en croix latine à trois nefs avec un transept arrondi aux extrémités. La chapelle axiale est coiffée d’un dôme qui date du xviiie siècle. Cet édifice est tout à fait remarquable pour l’harmonie qu’il inspire et s’inscrit dans le style classique, il contient de nombreux tableaux de l’école française du xviiie siècle, un retable du début du xviie siècle et des sculptures en marbre des xviie et xviiie siècles. L’ensemble du mobilier (chaire, autels, grille…) date du xviiie siècle. Sous l’autel de la coupole, une chasse en argent doré du xiiie siècle.

Auteurs

Françoise Baligand (dir), Chrstophe Delille, Pierre Demoulon, P.Bernard Descarpentries, Sébastien Perriot, Maxence Rémoleux, Denis Tchorek, Isabelle Turpin

Taille

22.8 X 22.8 CM

Date de publication

Octobre 2021

ISBN

9789461616975

Pages

96

Format

relié

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Collégiale Saint-Pierre de Douai”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.